Comment planter des tomates cerises dans son jardin ?

Les tomates cerises sont très appréciées dans plusieurs recettes. Que ce soit pour la salade ou pour une bonne sauce, elles accompagnent souvent nos mets. Mais au lieu d’en acheter, pourquoi ne pas planter des tomates cerises vous-même ? Leur culture et leur entretien ne demandent pas beaucoup d’investissement.

Bien choisir le sol pour planter des tomates cerises

Pour planter des tomates cerises dans le jardin, il faut veiller à avoir un sol riche, frais et qui soit bien ameubli. Cela permet notamment de veiller à leur bon développement. Si vous décidez de les cultiver en pot, optez pour un pot de 50 cm de profondeur. Dans le jardin, les pieds de chaque tomate cerise doivent être séparés de 50 cm minimum. Cela étant pour qu’elles ne s’entrelacent pas.

Il faudra donc avoir un très bon espace, une bonne hauteur et profondeur pour garantir le développement des tomates cerises. Tâchez aussi de choisir des endroits bien ensoleillés, car les tomates ont besoin de chaleur et de lumière tout au long de leur croissance. Ne les gardez donc pas chez vous si vous voulez les planter en pot.

La période pour semer les tomates cerises

Comme les tomates cerises ont besoin de soleil et de beau temps, il est conseillé de procéder au semis en février-mars. Tâchez de les mettre à l’abri du vent durant la période d’été, ce qui peut être assez courant.

Vous aimerez aussi :  Bicarbonate de soude au pied des tomates, les principaux avantages

Dans le cas où vous ne voulez pas faire le semis, vous pouvez acheter des plantes en pot. Il y en a beaucoup sur le commerce. Toutefois, vous devez les acheter à mi-mai. Pour garantir que les plantes soient bien aptes à se développer en dehors du sol de semis, vous devez bien vous renseigner sur les plants à acheter.

La culture et l’entretien de la plantation de tomates cerises

La tomate cerise se cultive et s’entretient très facilement. Pour cela, il faut :

  • l’arroser régulièrement : le sol de la tomate cerise doit être toujours un peu humide,
  • tailler les feuillages gourmands,
  • pailler en mi-avril afin de limiter la perte d’eau et de garder un sol humide,
  • installer un tuteur pour tomate.

La tomate cerise a besoin de beaucoup d’eau. Comme elle est plantée dans un endroit ensoleillé, il faut donc veiller à ce qu’elle ne soit pas asséchée.

La période de récolte de la tomate cerise

La récolte de la tomate cerise devrait se faire entre 4 à 5 mois après avoir semé les graines. Toutefois, la bonne période de récolte doit se référer à la couleur des tomates. Une tomate cerise qui arrive à maturité possède une couleur définitive : rouge, blanc ou jaune. La couleur va dépendre de la variété de tomate cerise que vous aurez choisie.

Vous aimerez aussi :  Comment empêcher les mauvaises herbes de pousser sans produit chimique ?

Planter des tomates cerises ne s’avère pas vraiment être difficile. Il faut juste un peu d’entretien et notamment d’arrosage régulier et le tour est joué. La période un peu compliquée est notamment le semis de graine.

Voir aussi :

Quelques idées originales pour fabriquer une fontaine de jardin facile.

Comment empêcher les mauvaises herbes de pousser sans produit chimique.